Jour après jour, tout le corps s'encrasse, mettant en danger la santé globale de l'individu. Le tube digestif est particulièrement concerné par cette "intoxication" : l'alimentation est de plus en plus dévitalisée, elle contient des colorants et des toxiques de toutes sortes ; la prise de médicaments, le stress et la pollution, participent également à cet encrassage progressif.

 

L'intoxication du tube digestif est en rapport avec de nombreuses pathologies : du tube digestif mais également des voies respiratoires, urinaires, du système nerveux, du système ORL, de la peau... L'intestin grêle est le principal organe de digestion et d'absorption des nutriments. Il mesure environ 7 mètres et son diamètre est de deux à trois centimètres. Il se situe entre l'estomac et le côlon.

 

Au cours des années, cet organe précieux s'encombre d'une couche de glaires qui ne s'élimine plus et qui se trouve dans un état de putréfaction qui empoisonne tout le corps. L'absorption des éléments nutritifs est gravement perturbée. Cette couche de glaires toxiques est appelée "plaque mucoïde".

 

Cette plaque mucoïde est constituée des restes de résidus alimentaires, médicaments, métaux lourds, bactéries, virus, levures, parasites, cellules endothéliales, toxines nommées purines, putrines, cadavérines…telle est la réalité. Notre corps entame un processus de mort longtemps avant nos derniers jours. La plaque mucoïde est évacuée lors du nettoyage de l'intestin grêle. Outre les déchets matériels, les toxines, la flore intestinale pathogène (notamment la candidose), la plaque mucoïde renferme également des pollutions symboliques : peurs, croyances limitantes, conditionnements, compulsions etc. Le corps a, en général, des réticences à lâcher cette plaque mucoïde. Il est déstabilisant pour l'inconscient et les mémoires cellulaires de se séparer de ce qui pouvait représenter une structure.

 

Le nettoyage de l'intestin grêle peut se faire dès le moment où le côlon est collaborant, c'est à dire qu'il évacue sans retenue les matières fécales lors de deux irrigations du côlon consécutives.

 

Les cures sont individualisées et se déroulent en trois phases :

  • une semaine de préparation alimentaire accompagnée d'une cure de plantes

  • un jeûne de quatre jours minimum avec une irrigation par jour

  • une phase de reprise alimentaire d'une semaine qu'il faut respecter.

 

Les effets ressentis après la cure :

 

  • Une meilleure absorption des aliments permettant une réduction des quantités alimentaires journalières

  • L'amélioration du péristaltisme (diminuant la constipation)

  • L'amélioration de l'état général : plus d'énergie et plus de vitalité

  • Un retour facilité vers une alimentation naturelle (diminution des envies de chocolat, de charcuterie...)

  • L'atténuation voire la disparition des céphalées, des problèmes ORL (sinusites chroniques, allergies), des problèmes cutanées (acné, éruptions...), des douleurs (notamment articulaires), la mauvaise haleine et l'amélioration des odeurs corporelles

  • L'amélioration du poids

  • L'amélioration de la circulation sanguine

  • La stimulation de l'immunité naturelle.

 

Chaque patient reçoit la marche à suivre quelques jours avant le début du nettoyage.

NETTOYAGE DE L'INTESTIN GRÊLE

© 2018 NERELLA SOTTOCASA

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now